Corfu

Nous commençons la journée en suivant les conseils glanés la veille et partons vers le théâtre.

La route pour y accéder est escarpée et devient piste à certains endroits. Nous terminons à pied et ouvrons le loquet du portail comme cela nous avait été conseillé la veille.

Nous sommes seuls et découvrons un ancien théâtre qui s’ouvre sur une vue incroyable vers le pont et la vallée en contrebas.

Nous sommes seuls et pouvons prendre le temps de nous assoir et d’essayer de nous plonger dans notre imagination pour nous retrouver 2000 ans plus tôt. Nous resterons un bon moment assis sur ces gradins, les enfants improvisant un spectacle antique.

Je ne sais pas si cela est dû au paysage ou à l’isolement du site mais malgré sa taille restreinte, ce sera la visite que nous aurons préféré en Grèce.

Nous repartons vers 12h en direction d’Igoumenitsa. L’objectif est d’atteindre l’île de Corfu. Par deux fois il nous a été conseillé de nous rendre à Lefkada plutôt qu’à Corfu mais ce sera pour un prochain voyage.

Nous prenons un ticket igoumenitsa /lefkimmi ce qui est un peu moins cher et nous fait arriver dans le sud de l’île.

La traversée dure une heure et notre approche est assez inquiétante car nous arrivons sur une épaisse fumée qui semble s’élever de notre destination.

En débarquant, nous partons finalement dans la direction opposée au feu pour trouver un bivouac en bord de mer au nord de lefkimmi.

De là, nous pouvons observer le ballet des canadairs qui font des rotation à quelques centaines de mètres de nous.

Nous passerons la soirée sur la plage à regarder le soleil se coucher.

Le lendemain, direction la ville de Corfu. Il paraît que la visite de la vielle ville vaut le déplacement.

Arrivés sur place, nous suivons les conseils trouvés sur les forums internet et nous nous laissons aller à vagabonder dans les rues sans ouvrir de plan en cherchant plus ou moins volontairement à se perdre dans ce d’escale de ruelles hautes en couleurs.

Ce que les photos ne montrent pas, ce sont les odeurs qui se mélangent au grès des tournants que nous empruntons. Il y a le linge qui sèche sur les fils tout en haut des immeubles, des vendeurs de savon, de plantes aromatiques, des cafés, des crêpes, des grillades…

Passant devant un marchant de kebab, nous en profitons pour y manger un vrai gyros Grèc. Nous y retrouvons les mêmes ingrédients qu’en France à la différence que ici, le Tzatziki est obligatoire.

Nos errances finissent par nous ramener au parking et nous vers l’ouest, conquis par le charme de cette ville.

A quelques tours de roues, nous découvrons la presqu’île de kanoni. Petite chapelle sur l’eau située à quelques dizaines de mètres d’un aéroport. Nous y restons quelques instants pour voir les avions décoller et atterrir juste au dessus de nous.

Selon la légende, la petite île derrière la presqu’île de Kanoni, serait l’île ou Ulysse aurait amarré son navire à son retour ou, selon les traductions, le navire d’ulysse lui même qui aurait été changé en pierre par Zeus.

Notre prochaine étape sera Paleokastritsa plage touristique mais très réputée.

A notre arrivée, une fois la foule traversée, nous y découvrons des loueurs de bateaux. Intrigués, nous allons y chercher quelques informations et apprenons que nous pouvons louer un bateau pour la journée sans avoir besoin de permis si le moteur du bateau fait moins de 30cv.

Nous décidons donc de réserver cela pour notre journée de demain. Ce sera balade en bateau de 9h30 à 17h.

1 commentaire sur “Corfu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *