Galdan Zuu

Ce matin, nous prévoyons de visiter le monastère de Galdan Zuu situé à quelques centaines de mètres sur la montagne à côté de nous.

C’est un petit temple Bouddhiste relativement récent mais la statue de Bouddha de 7m situé à son entrée est, selon les voyageurs que nous avons rencontré, un point de passage obligé lorsque l’on est à Tsetserleg.

Nous nous y rendons à pied, il est 11h et le soleil commence à chauffer un peu plus que ce a quoi nous nous attendions.

L’arrivée au pied des marches du temple est impressionnante, on voit le Bouddha de très loin et l’escalier semble sans fin. Cela n’effraie pas les enfants qui s’imaginent dans kung fu panda, s’attendant à découvrir maitre shiffu à l’intérieur du temple qui ferait d’eux des dragons guerriers.

Malheureusement, maître Shiffu n’est pas là mais cela ne nous empêche pas de visiter et de nous conformer aux pratiques locales.

Pour la suite de la journée, nous avons prévu une petite balade en 4×4 à 25 kilomètres pour profiter de sources chaudes naturelles.

Malheureusement, dès le début de l’après midi, le ciel s’assombrit et la pluie se met à tomber rageusement. Cela vient rafraîchir nos envies de baignades en plein air et nous restons finalement à l’hôtel pour se reposer en regardant la fin du Seigneur des anneaux.

Un peu plus tard dans la soirée, nous rencontrons un Suisse à la retraite qui voyage seul avec qui nous discutons. Il revient des sources chaudes et nous apprend que c’était un déluge de pluie. Nous avons bien fait de rester à l’abri.

Il nous rejoint au restaurant à la fin du repas pour parler voyages. Lui rentrera en Suisse en passant par tous les pays du sud de la Russie. Nous l’aurions bien suivi mais il nous faudrait une extension de visa Russe et cela nous semble bien compliqué après les déboires que nous avons eu pour obtenir déjà notre visa simple.

Cette rencontre arrive dans un moment où l’incertitude guide notre route. Nous ne savons pas vraiment quel itinéraire emprunter pour la suite du voyage. Depuis l’instant où nous avons pu toucher du doigt nos passeports, nous filons toutes voiles dehors vers la Mongolie et le Naadam. C’était l’objectif des vacances et nous y sommes. La terre Mongole est sous nos pieds et sa poussière est dans nos placards. Le Naadam s’achève et nous sommes arrivés au bout de nos objectifs de l’Est. Peut être la fatigue de la route de ces dernières semaines arrive-t-elle maintenant. Quoi qu’il en soit l’incertitude nous habite et nous ne savons plus si nous devons aller au sud ou bien au nord, visiter le lac Baikal ou ressortir de la Mongolie par l’Ouest…

Cette rencontre nous permet de revoir toutes les possibilités et de nous fixer de nouveaux objectifs. Nous irons voir le désert, puis iront nous rafraîchir au lac Baikal tout en pouvant, enfin, déposer la montre qui guidait nos roues jusqu’à maintenant.

Demain nous partirons vers Oulan Bator pour redescendre vers le sud et le désert de Gobi. Nous ferons ce détour car cela nous conduit au plus près du désert par des routes et nous allons profiter d’avoir un peu de temps pour épargner à la caravane un trop plein de pistes qui lui serait peut être fatal.

5 commentaires sur “Galdan Zuu

  1. Enfin je vous retrouve mes loulous trop contente de voir que vous allez bien profitez que de belles découvertes pour vous on pense à vous tous les jours on vous aime très très fort bon voyage mes loulous.mamimounette.

  2. très contents de ravoir de vos nouvelles et poursuivre le voyage avec vous , bon courage pour la réfection de la caravane aaah si j’était là avec ma caisse à outils.
    bisous à vous tous et bon voyage pour la suite.

  3. Bonjour aux globe-trotters des grandes plaines de Mongolie,
    Je viens de lire vos nouveaux posts sur la découverte du pays et de ses infinis paysages. Je vous félicite grandement pour tous les efforts accomplis pour parvenir jusque-là : 13000km et quelques déboires inévitables au long de votre route ce n’est pas rien tout de même ! Félicitations et bravo à tous. Au vu de ce que je peux percevoir de ce pays un peu isolé du reste du monde, vous êtes très largement récompensés de toutes ces journées de routes et tout particulièrement les longues journées passées pour traverser le pays des Soviets. Les photos de la Mongolie sont réellement extraordinaires et plus encore l’atmosphère qui s’en échappe. Même si comme je l’espère, ils ne sont pas encore trop influencés par les effets de la « possession matérialiste » les gens ne semblent pas plus malheureux pour autant. A méditer !
    Profitez bien de ces prochains jours pour faire des rencontres et découvrir ce qu’ils peuvent vous apporter au travers de votre magnifique voyage. Et bonne route pour la suite de vos belles aventures

  4. desert et baikal bonnes intentions quels souvenirs incroyables pour les petits c est extraordinaire immmenses bisoux a vous tous c toujours un plaisir votre lecture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *