Russie dernier jour

Nous y voilà,

Le pays est traversé. Nous dormons ce soir en bord de route à côté d’un petit café de routiers où nous avons mangé des viandes cuites dans une pâte frite ou poêlée pour environ 3,50 € à 5. Ce n’est pas le meilleur des bivouacs mais la nuit est tombée rapidement et je me refuse à rouler de nuit sur cette route devenue montagneuse qui progresse entre des troupeaux de vache en liberté…

Demain nous serons en Mongolie et ne serons peut être pas en mesure de mettre à jour le site avant un mois sauf si nous trouvons au milieu de la nature sauvage un point d’accès Wi-Fi.

Tout à long de ces kilomètres parcourus en Russie, notre perception du pays à évolué. Fur à mesure des interactions avec les habitants nous avons découvert une richesse et une chaleur humaine aux antipodes de leur réseau routier. Nous n’avons toujours pas trouvé un seul interlocuteur anglophone mais cela ne nous gêne plus pour nous faire comprendre. Les gens rient de nous voir tenter de communiquer à travers des gestes, des sons… Et nous finissons toujours par avoir à peu près ce qu’on voulait au départ, sinon nous nous adaptons aux situations imprévues générées par ces incompréhensions. Comme dans cette supérette où demandant de la levure de boulanger (pas facile à mimer…) le vendeur m’a ramené une bouteille d’allume barbecue, tout content d’avoir compris ce que je lui demandais. Je ne suis pas sûr que mon pain lève… Mais j’aurai au moins de quoi le cuire…

Même les paysages ont évolué. Nous sommes sortis de la forêt et les 2000 derniers kilomètres sont entourés de marais. Des marais comparables à ceux de graines près de Carentan (au point que je m’attendais toujours à croiser un patrol blanc conduit par un grand barbu chassant le rat gondin…) mais dans une dimension tout différente. Certains les disent monotones mais parfois la lumière vient mettre en valeur de petites parcelles qui se parent de couleurs chatoyantes durant un court instant comme une peinture éphémère et nous nous retrouvons devant un spectacle que nous sommes peut être les seuls à remarquer .

La faune est aussi très présente, de nombreuses espèces d’oiseaux, de toutes formes et couleurs, nous survolent en nous faisant regretter de ne pas avoir de plus amples connaissances ornithologiques.

Les enfants supportent étonnamment bien ces trajets interminables. Pas de chamailleries, les leçons sont faits en voiture, bien que cela soit peu pratique et tout se passe bien. Il semblerait qu’ils prennent peu à peu conscience du voyage et de la particularité de notre destination. Tout le monde est pressé d’arriver et met du sien pour que cela se passe au mieux.

Hier soir, en récompense de cette longue route déjà effectuée (nous avons dépassé les 12000 km) nous nous sommes offerts une nuit dans un hôtel de luxe à Novosibirsk. Spa et piscine dans l’hôtel, baignoire à remous dans la chambre, service d’étage h24, repas, petit déjeuner… Le tout pour le prix d’une chambre d’hôtel ibis en France.

Depuis 300 kilomètres, le paysage à de nouveau radicalement changé. Nous sommes entrés dans le massif de l’Altaï. Cette chaîne montagneuse à surgit au détour d’un virage. Sans doute la vue était elle bouchée par une forêt depuis quelques kilomètres, où bien ces montagnes sont elles apparues en quelques secondes, quoi qu’il en soit nous avons été tellement surpris de nous retrouver si vite dans ce paysage montagneux que nous avons failli nous arrêter pour vérifier sur le GPS où nous étions arrivés.

Nous avons l’impression d’avoir déjà changé de pays.

Demain nouvelle épreuve de douanes, espérons que la sortie de la Russie soit moins longue que l’entrée.

Nous nous efforcerons de donner suite à ce récit dés que possible et s’il n’y a pas de nouvel article d’ici une quinzaine de jours, attendez plus longtemps 🙂

……………………..

7 commentaires sur “Russie dernier jour

  1. Je suis impatient de relire vos récits sur votre aventure, je dévore vos histoires comme un chapitre d’harry potter.
    À très bientot

  2. coucou,
    quel dommage de ne pouvoir vous suivre dans votre périple ,chaque soir on est impatient de lire vos nouvelles aventures.
    ca vous nous manquer de brancher l ordi pour et de profiter de vos images et vos commentaires…..si riches et parfois touchants…
    profitez et surtout soyez prudents ,on attend de vos nouvelles ….gros bisous a tous
    vero et noel

    1. Coucou mes loulous trop contente de vous voir en forme j’ai bien reçu votre courrier merci mamie Josette pense très fort aussi à vous on vous aime très très fort gros gros bisous.

  3. coucou,
    quel dommage de ne pouvoir vous suivre dans votre périple ,chaque soir on est impatient de lire vos nouvelles aventures.
    ca vous nous manquer de brancher l ordi et de profiter de vos images et vos commentaires…..si riches et parfois touchants…
    profitez et surtout soyez prudents ,on attend de vos nouvelles ….gros bisous a tous
    vero et noel

  4. Bonjour chers amis ,

    Bravo pour votre patience d’avoir supporté la route monotone pendant des milliers de kilomètres . On a vu que vous êtes passés au nord du Kazakhstan et que vous allez arriver en Mongolie . La Mongolie a l’air d’être un très beau pays . Est-ce qui fait chaud là où vous êtes ?
    Demain , nous irons à la plage de Querqueville faire une randonnée et un pique-nique. Après nous serons en vacances !
    Gros bisous !

  5. soyez prudents pour la suite , vivement de vos nouvelles . nous vous suivons passionnément vous allez traverser un magnifique pays
    gros bisous à tous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *